Secteur public et municipalités

Responsabilité en matière de terrains contaminés

Au Québec, comme partout en Amérique du Nord, les terrains contaminés font partie du paysage, autant dans les municipalités que loin dans la nature. Bien souvent, les zones de terres polluées résultent de pratiques industrielles inadéquates et sont présentes depuis de nombreuses années. Parfois, il s’agit aussi de pratiques illégales en matière de gestion des déchets dangereux, soit le résultat des dépotoirs clandestins. Aujourd’hui, ces erreurs du passé et ces pratiques illégales engendrent des coûts considérables pour les municipalités et leurs citoyens.

Heureusement, les choses ont changé en matière de gestion des matières dangereuses et des terrains contaminés. Des politiques en matière de protection des sols et d’eau souterraine, ainsi que des politiques de réhabilitation des sols, ont été instaurées partout en Amérique. Les municipalités, le gouvernement du Québec ainsi que le gouvernement fédéral se doivent de permettre l’accès au public de leurs registres des terrains contaminés.

Lorsque des entreprises ou industries délaissent une usine, soit à la suite d’une réorganisation, une faillite ou autre, les municipalités se retrouvent propriétaires de ces sites orphelins. Ces sites abandonnés, comme les anciennes stations-service ou les garages automobiles, doivent être caractérisés. L’abandon de terrains en milieu urbain favorise l’étalement en milieu rural ou en périphérie, ce qui occasionne des coûts importants pour le prolongement des services, que ce soit pour les égouts, l’eau potable, l’électricité et la construction et l’entretien de chemins. Comme ces sites abandonnés ont souvent une situation géographique intéressante et que ces terrains ne génèrent aucun revenu pour les municipalités, tout est à leur avantage pour procéder à un traitement des terres polluées.

Gestion des déchets dangereux : l’avantage québécois

Au Québec, de nombreux avantages existent pour les municipalités qui veulent améliorer leur gestion des déchets dangereux et des terres polluées. La présence d’organismes de soutien et la réglementation en matière de décontamination favorisent le développement de nouvelles technologies sur son territoire.

Le Fonds municipal vert permet aux municipalités canadiennes d’obtenir des subventions qui veulent améliorer leurs pratiques en matière de traitement des déchets dangereux et des terrains contaminés. Un programme québécois octroie également de l’aide à cet effet, le programme ClimatSol-Plus. Par exemple, une municipalité pourrait obtenir une aide financière si elle souhaite procéder à la dépollution de sols contaminés par des hydrocarbures.

RSI Environnement utilise un procédé unique au Québec qui permet d’éliminer 99,9999 % des composés organochlorés présents dans les terrains contaminés. Notre solution de dépollution des sols est également efficace à 99,99 % pour les hydrocarbures.

Nous sommes en mesure de recevoir et de traiter rapidement les terres polluées à nos installations. Nous nous engageons à procéder au traitement des terrains contaminés rapidement afin que les municipalités puissent générer des revenus à nouveau sur ces sites vacants.

Bénéfices offerts par RSI pour la gestion des déchets dangereux des municipalités

  • Offre un certificat de destruction total des contaminants
  • Service de traitement clé en main pour la disposition et le traitement
  • Lieux de disposition et traitement sans restriction
  • Pas d’extras
  • Possibilité de recevoir 4,000 tonnes de sols par jour
  • Entrepôts intérieurs pour entreposer les sols disponibles 365 jours par année, 24h/24h
  • Tamisage et réception des sols sans frais, dans des lieux sous pression négative sécurisée
  • Technologie éprouvée et unique en Amérique du Nord
  • Solution de traitement définitive
  • Recyclage des métaux
  • Valorisation de l’énergie
  • Recyclage et valorisation des sols unique au Québec

Exemples de matières traitées sur les terres polluées

  • Contaminants organiques
    • TOUS les contaminants organiques, tels :
      • Hydrocarbures, pétroles
      • BPC et organo-chlorés
      • Dioxines et furanes
      • HAP
      • Pesticide
      • PFOS
      • La grande famille des phénols
  • Matières résiduelles dangereuses et granulaires
    • Fonds de réservoirs contaminés
    • Béton contaminé
    • Asphalte contaminé
    • Tuyaux de fer et métaux contaminés
    • Panneau d’agrégat contaminé
    • Brique contaminée
    • Tout type de résidu granulaire
  • Matières résiduelles non dangereuses
    • Bois de construction
    • Bardeau d’asphalte
    • Certains plastiques
  • Contamination mixte
    • S’il y a présence de contaminant organique, le sol peut également contenir des contaminants inorganiques
  • Bunker liquide ou solide